Sophrologie Psycho Comportementale (SCP)

La sophrologie propose un panel de techniques à visée préventive et thérapeutique. Basée sur la respiration, la détente psycho corporelles, la visualisation et l'étude de la conscience humaine, elle vise l'équilibre entre nos émotions, nos cognitions (pensées, connaissances, croyances), nos comportements, une harmonie corps-esprit.

 

La pratique de la sophrologie doit être considérée comme l'apprentissage d'un ensemble de méthodes et d'exercices visant l'acquisition d'un "mieux-être".

 

Au croisement de la relaxation occidentale et de la méditation orientale adaptées, elle permet à chacun de s'épanouir et développer ses atouts, son potentiel et de mieux vivre au quotidien.

 

La sophrologie psycho comportementale se base sur ces techniques et en associe d'autres afin de répondre de la manière la plus adaptée au besoin de chacun, selon le contexte, l'environnement (l'écologie) et le vécu.

 

C'est une approche multidisciplinaire centrée sur la personne, la prise en charge individuelle, la gestion d'une demande personnelle et l'atteinte de sa résolution.

 

Loin de vous débarrasser de tout stress et de toute émotion, le sophrologue du courant psycho-comportemental vous apprendra à diminuer l’aspect inhibant ou « paniquant » des émotions ou stress pour vous en laisser l’effet stimulant qui permet d’optimiser les ressources nécessaires à atteindre l’objectif visé, de face aux événements du quotidien avec plus de ressources.

 

La Sophrologie Psycho Comportementale vous permet de faire la paix avec le passé, de rendre le présent plus confortable grâce à des exercices réutilisables en toute autonomie dans la perspective de construction d'un avenir plus harmonieux avec votre conscience.


Le changement est rapide et durable puisqu’il se fait en parfait écologie avec vos croyances, votre personnalité, votre système de valeurs, et à votre rythme.

 

Le protocole de prise en charge est ponctuelle et sa durée (3 à 8 séances) est évalué en fonction de l’objectif fixé et de votre situation lors du premier entretien (1h30 environ puis entre 45 min et 1h).

 

Chaque séance :

- procure en elle-même un moment de détente, d'apaisement, à l'écoute de son corps tout en calmant l'esprit.

- permet d’optimiser vos possibilités, d’apprendre à reconnaître et à accepter vos émotions, et ainsi faire face aux événements du quotidien avec plus de ressources.

 

Bien au-delà d'une simple relaxation, la Sophrologie Psycho Comportementale éveille la conscience de soi par un travail de perception au niveau corporel et mental, de vos ressources intérieures et de votre potentiel créateur.

 

Vous bénéficiez d'un bien-être immédiat à chaque séance et vous pourrez diminuer vos angoisses, votre stress, une douleur... reprendre le cours de votre vie en maîtrisant le chemin du changement.

 

Les techniques utilisées en sophrologie psycho comportementale :

 

Méthode psycho-corporelle :

techniques de relaxation, training autogène de Schultz, relaxation progressive de Jacobson,phénoménologie, de respiration, de visualisation, d'activation corporelle douce associées à des respirations.

 

Outils thérapeutiques :

sophrologie caycedienne (visualisation positive, sophronisation avec suggestions verbales et inductions sonores), hypnose ericksonienne, Etat Modifié de Conscience (EMC), sophrologie reconnective, psychologie, PNL (Programmation Neuro-Linguistique), niveaux logiques de Robert Dilts, méditation guidée en pleine conscience (formée à la méthode de Christophe André), pyramide de Maslow, induction musicale.

 

Ces techniques visent l'amélioration de la connaissance de soi de façon personnalisée et holistique, dans le but de vous accompagner vers l'atteinte de votre objectif au travers d'un État Modifié de Conscience (EMC), entre veille et sommeil : le niveau sophroliminal ou la transe hypnotique ou encore le rêve lucide.

 


Les techniques méditatives pour préserver l'activité cérébrale


Les études menées ces dernières années en neurosciences au travers notamment de l'Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) viennent valider les effets bénéfiques tant sur la santé physique que sur le bien-être psychologique des techniques utilisées par la sophrologie psycho comportementale et issues de la méditation bouddhiste.

Le moine bouddhiste Matthieu Ricard à l'établissement EEG au Waisman Center de l'Université du Wisconsin-Madison le 5 juin 2008. C'est un participant de longue date aux recherches en cours menées par Richard Davidson : il surveille les ondes cérébrales d'un sujet lors de diverses formes de méditation, y compris la méditation de compassion. Davidson est directeur du Waisman Lab for Brain Imaging and Behavior (WLBIB) ; William James et Vilas sont professeur de psychologie et de psychiatrie.



Les domaines d'applications en Sophrologie Psycho Comportementale

 

 

La simplicité et la puissance des techniques de sophrologie psycho comportementale en on fait des méthodes de première importance dans la gestion du stress, de la neurodiversité (TDA, Hyperactivité, autisme Asperger, Haut Potentiel intellectuel/émotionnel...) des troubles psychosomatiques, et dans l'accompagnement d'une démarche de bien-être et de développement personnel.

 

Les applications répondent souvent aux émotions trop fortes, aux souffrances et aux épreuves difficiles à surmonter, et ce à partir de 5 ans et dans tous les domaines de la vie :

  •  vie personnelle : estime de soi, image de soi, confiance en soi, santé, amour, améliorer la relation à soi et aux autres, argent, projets, famille, couple, problèmes affectifs, parentalité, maternité, PMA, naissance, parentalité, mariage,  vie de couple, conflits, IVG, identité de genre, divorce, deuil...
  •   vie sociale : conflits, inhibition, phobies, difficulté à "trouver sa place"...
  •  vie professionnelle  : gestion de son temps, conflits, burnout (" syndrome d'épuisement professionnel", se caractérise comme un « état d'épuisement physique, émotionnel et mental lié à une longue exposition à des situations exigeant une implication émotionnelle importante"),  boreout ("syndrome d’épuisement professionnel par l'ennui"), licenciement, faillite, retraite, gestion d'équipes, choix et orientations, détermination d'objectifs, harcèlement /mobing ("lorsque l'employé est sous-estimé, la cible de tout conflit, peu importe le motif,il faut un coupable..."), brown-out ("baisse de courant", incompréhension du monde du travail, salarié en perte de sens, laminé par l'absurdité des tâches à accomplir, qui a l'impression d'ajouter aux malheurs du monde.")

Le cadre thérapeutique de mon approche convient donc parfaitement dans les situations suivantes (liste non exhaustive)

 

1. La gestion

  • du stress
  • des états dépressifs, d'une déprime, de l'anxiété, des angoisses, de la spasmophilie
  • du trac avant scène et de ses conséquences
  • des acouphènes et de l'hyperacousie
  • de son temps
  • de sa mémoire
  • de sa concentration
  • des émotions : colère, tristesse, peur du noir,
  • de la conduite...
  • des phobies sociales et spécifiques : scolaire, des grands espaces, de la hauteur, des transports, des animaux, d'impulsion, des insectes, des objets, des maladies ou nosophobie, d'une partie de son corps ou dysmorphophobie -surtout à l'adolescence-, des microbes, du dentiste...
  • des maladies psychosomatiques
    de stress post traumatique : agressions, accident...
  • des problèmes relationnels et/ou de communication
  • dans la stimulation de son potentiel
  • du manque de confiance en soi
  • des problèmes de poids, d'équilibre alimentaire
  • d'une douleur : inflammatoire, post opératoire, chronique, maux de tête...
  • des troubles du sommeil : insomnies, réveils nocturnes, énurésie
  • des troubles de la voix
  • des troubles du langage (bégaiement...) et de l'écriture
  • de l'hypertension artérielle
  • des céphalées, maux de tête
  • des maladies de la peau : eczéma, psoriasis...
  • des maladies auto immunes : thyroïde, diabète, système nerveux (sclérose en plaques...),peau (pelade, vitiligo, eczéma, psoriasis), intestins (maladie Cœliaque, maladie de Crohn, rectocolite hémorragique), muscles (myasthénie)
  • des maladies chroniques : fibromyalgie, spondylarthrite ankylosante...
  • de la ménopause et de l'andropause
  • énurésie et encoprésie

 

2. L'accompagnement

  • Troubles : du comportement,  alimentaires, de la mémoire, de la concentration, psychosomatiques, digestifs, respiratoires (asthme), sexuels, dentaires : bruxisme, statique ou dynamique (serrer les dents, grincer des dents), TOC (Troubles Obsessionnels Compulsifs), manies, TDA (enfants adolescents et et adultes), Hyperactivité
  • Précocité (enfants, adolescents et adultes)
  • Difficultés scolaires
  • Patients en traitement médical (soins palliatifs-chimiothérapie-... et en post opératoire) : suivi du malade et de ses proches/aidants naturels
  • Rééducation (en complément du suivi avec le kinésithérapeute)
  • Victimes de violences (psychologiques, physiques), les séquelles de traumatisme et de manipulation pervers
  • Régime alimentaire et pérennisation de votre changement de comportement alimentaire
  • Addictions (jeux, drogues, sexe, internet,...)
  • Maladies génétiques (mucoviscidose)
  •  Relations amoureuses, sentimentales, séparation
  • Deuil
  • Naissance pré et post-partum (accompagnement complémentaire au suivi de la sage-femme)
  • Parentalité
  • Amélioration de ses performances sportives, artistiques

 

3. La préparation aux événements importants, aux examens

  • contrôles scolaires, brevet, baccalauréat, concours d'entrée écrit/oral
  • permis de conduire
  • audition, prestation scénique, concert pour musicien, chanteur, comédien, danseur...
  • prise de parole en public, conférence avec en plus un coaching par la voix
  • entretien d'embauche
  • rendez-vous galant...
  • une intervention chirurgicale, des soins médicaux et dentaires
  • accouchement
  • compétition sportive (sports collectifs et individuels)

 

 


Contre-indications à la sophrologie

Il n’existe aucune contre-indication à la pratique de la sophrologie. Cependant, cette méthode de relaxation devra être adaptée en cas de troubles psychiatriques graves et proscrites lors des phases délirantes.

Un enfant peut consulter un sophrologue à partir de cinq ans dès lors qu’il est en mesure de recevoir et comprendre des informations.


La sophrologie psycho comportementale ne se substitue à aucun avis ni traitement médical.

Au contraire, elle est un bon complément dans beaucoup de situations.