TERV et PHOBIES, TOC, TSPT

De nombreux environnements virtuels permettant de traiter les troubles anxieux tels que la peur de conduire, de prendre l’avion, d'être entouré d'insectes, du vide, des lieux publics, des espaces clos, de la foule, des animaux…

  

Les personnes présentant ces troubles anxieux sont placées de manière prolongée et répétée dans des situations virtuelles qui sont activement évitées du fait de leur caractère anxiogène.

 

Par cette exposition, le thérapeute va provoquer un phénomène d’habituation.

 

La personne va progressivement s’habituer aux stimuli anxiogènes virtuels et va pouvoir, grâce au transfert des apprentissages, retrouver un fonctionnement normal face aux situations et objets réels qui étaient auparavant source d’anxiété intense.

 

Ce transfert d’apprentissage est rendu possible par l’immersion et le sentiment de présence qui maximisent les potentiels du déconditionnement. 


Liste des troubles anxieux accompagnés en thérapie

  • Peur du vide par exposition à la réalité virtuelle : acrophobie 

L’environnement « Immeuble » vous permettra de prendre de la hauteur par étapes, « Grue » vous place en haut d’une grue surplombant une ville.

 

  • Phobie sociale par exposition à la réalité virtuelle :

peur du regard des autres

De nombreux environnements vous permettent de vous placer dans une situation qui vous confronte au regard des autres: Métro, Aéroport, Supermarché, Immeuble, Amphithéâtre, Salle de conférence, Foule en extérieur ou encore Foule en mouvement.

 

Peur des lieux publics : agoraphobie

De nombreux environnements incluent des situations permettant de travailler sur la peur des lieux publics: Métro, Aéroport, Supermarché, Immeubles, Amphithéâtre, Salle de conférence, Foule en extérieur, Foule en mouvement, Conteneur à ordures, Cinéma, Service hospitalier, Visite d’une chambre, Chambre de réveil, Chambre de réveil (nuit), Eau. 

 

Peur des espaces clos : claustrophobie

Les environnements concernant la claustrophobie sont variés: Métro, Aéroport, Immeuble, Immeuble 2, Pièce configurable, Pièce sous-sol, Cinéma

 

Peur de la four : ochlophobie 

La confrontation à la foule peut être simulée dans plusieurs environnements (Supermarché, Foule en extérieur, Foule en mouvement, Cinéma) et implique un choix de la fréquentation.

 

Peur de parler en public réalité virtuelle : glossophobie 

Dans les environnements traitant de la glossophobie (Amphithéâtre, Salle de conférence), il est possible de choisir la fréquentation et l’humeur des personnages (moqueurs, distraits…).

 

Peur des insectes : entomophobie 

Dans les environnements « Conteneur à ordures » et « Cuisine », il est possible de paramétrer le nombre d’insectes présents dans la scène, leur taille et leur mobilité.

 

Peur des araignées : arachnophobie 

De même que pour les insectes, il est possible dans les environnements « Conteneur à ordures » et « Cuisine » de paramétrer le nombre, la taille et la mobilité des araignées.

 

Peur des animaux : zoophobie 

Les environnements concernent entre autres les chats, les chiens et les pigeons et proposent de nombreuses vidéos dans des situations différentes. Il est également possible de choisir la race, la taille et le comportement du chien.

 

Peur de l'eau : aquaphobie 

L’environnement « Eau » propose deux emplacements : petit ou grand bateau dans lesquels l’utilisateur se confronte à sa peur de l’eau.

  

Peur du vomi : émétophobie 

Certains environnements 3D traitent de l’émétophobie dans différents environnements domestiques.

 

Peur du sang (hématophobie) ou peur des seringues (bélonéphobie)

Vous pourrez vous retrouver dans des situations traitant de la peur du sang et des seringues dans des environnements 3D : Service hospitalier, Visite d’une chambre, chambre de réveil...


Les Troubles Obsessionnels Compulsifs (TOC)

 

Les TOC peuvent être traitées dans différents environnements tels que : aéroport, pièce en sous-sol, service hospitalier, visite d’une chambre, chambre de réveil (jour et nuit).

  

Troubles du Stress Post-Traumatique (TSPT) ou Etat de Stress post traumatique (ESPT) 

 

Il est possible de placer la personne dans de nombreux environnements relevant du TSPT : métro, aéroport, pièce en sous-sol, service hospitalier, visite d’une chambre, chambre de réveil (jour et nuit), ville de nuit, ...