Les bienfaits de la relaxation

Les bienfaits sur le corps, la tête, le cœur, les intestins et sur l'esprit

A chaque séance :

  • Action sur la détente des tensions neuro-musculaires et psychiques
  • Suppression des gestes parasites et involontaires, entraînant une économie d’énergie mise au profit des systèmes qui en ont le plus besoin
  • Mise au repos des sens avec déconnexion du système nerveux qui peut se relâcher et donc se régénérer (ralentissement des battements du cœur, baisse de la tension artérielle, ralentissement et harmonisation de la respiration)
  • Retrouver l'harmonie des fonctions vitales,un équilibre corps-cerveau (neurones de la tête, du cœur, du ventre)-pensées
  • Amélioration de sa concentration
  • Amélioration de sa digestion
  • Amélioration de la qualité de son sommeil
  • Apaiser ses pensées et canaliser ses émotions
  • Développer sa créativité
  • Aider à la préparation d’examen
  • Amène la découverte d'autres espaces de son corps
  • meilleure amplitude respiratoire,plus fluide et régulière (cf.par exemple la cohérence cardiaque)

A plus long terme :

  • On apprend à mieux se connaître, à maîtriser son affectivité, à l'écoute de ses émotions, de ses sensations
  • On apprend à s’aimer et à mieux aimer les autres
  • On s'accorde plus d'amour pour soi et on apprend à mieux aimer les autres ainsi
  • On lâche-prise et on relativise
  • on prend confiance en soi

Explication physiologique

L'état de relaxation produit des modifications selon 3 étapes (décrites par le cardiologue H. Benson en 1975) :

 

1. Diminution globale de l’activité psychique ayant pour conséquence la diminution de la tension psychique ainsi que celle de l’anxiété si le sujet est anxieux.

 

2. Diminution de la stimulation du système nerveux autonome périphérique se manifestant principalement par le passage de l’action du système nerveux autonome sympathique (SNAS) à celle du système nerveux autonome parasympathique (SNAP).

 

3. Série de modifications physiologiques contraires à celles produites par le stress : diminution de la tension musculaire, vasodilatation périphérique, diminution du rythme cardiaque et respiratoire, diminution de la tension artérielle, etc.


Explication biologique et rôle des émotions

Quelles que soient les croyances propres à chacun, l’homme a été créé pour vivre en état d’harmonie.

 

Les Dysharmonies physiques, psychologiques, comportementales voire biologiques de l’homme sont le fruit de décisions personnelles, collectives et  héréditaires.

 

Si je consomme par exemple, un produit chimique ou naturel réputé chimique et provoquant une dépendance, j’ouvre la porte à des désordres de l’organisme. L’harmonie est rompue et peut donc apparaître la maladie, quelle qu’elle soit.

 

De même, ce processus inconscient mais autodestructeur peut être la résultante de charges mentales trop importantes, de tensions physiques ou psychologiques ….

 

L’homme est envahi de microbes de toutes sortes, de virus …mais l’organisme est équipé pour lutter contre. C’est le rôle de notre système immunitaire.

 

L’exemple le plus fort est celui du cancer. Nous développons tous des cancers. Le cancer est une cellule qui se met à se multiplier de façon déraisonnable et anormale. C’est une cellule faible et désordonnée. Les défenses de notre corps détruisent ces mauvaises cellules. Ce qui permet de développer la maladie, c’est la défaillance du système immunitaire.

 

Il est maintenant prouvé que ce sont les stress répétés qui perturbent fortement le système immunitaire au point d’entraver son bon fonctionnement. Il y a donc une influence des états émotionnels sur la condition physique et sur la maladie. Nous nous trouvons donc dans le domaine de la relaxation.

 

Pratiquer la relaxation permettrait donc de soulager et reconstituer les défenses naturelles de l’être pour une meilleure adaptation aux agressions du stress (des stress) et, donc, constitue un bon moyen de défense contre les maladies.

 

Plus simplement aussi, l’organisme cherche à maintenir normalement le tonus à un rendement optimal en fonction de la tâche à accomplir.

 

Malheureusement, il n’y arrive pas toujours, et nous sommes alors hypertendus. La relaxation nous apprendra à abaisser le seuil d’excitation de nos muscles et à maîtriser nos émotions.

 

Fatigue, surmenage et déprime guettent presque tout le monde. Lorsque le cerveau ne supporte plus le régime intensif auquel il est soumis, des troubles tels que la fatigue, l'angoisse, les insomnies ou encore la surexcitation incontrôlée risquent de se déclencher, il apparaît alors urgent de faire une pause. La relaxation peut vous y aider.

 

La relaxation permet de faire le vide mental, état où plus aucune pensée parasite ne vient troubler le psychisme.

 

L'état de relaxation, repos profond du corps (aspect organique) et de l’esprit (aspect psychique) survient à l’état d’éveil et peut être reproduit à volonté pendant de courtes périodes de la journée.

 

Cet état peut être produit par diverses techniques de relaxation en séance.


La relaxologie ne se substitue à aucun avis ni traitement médical.

Au contraire, elle est un bon complément dans beaucoup de situations.